Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions


Fourrure

Il est de plus en plus difficile d'acheter des peaux mais plusieurs d'entre nous ont un manteau de fourrure dans sa garde-robe. Hélas, dès que la mode est passée, on ne peux plus le porter. Et pourtant! Combien d'animaux ont donné leur vie pour ce vêtement? Une bonne fourrure, bien entretenue et gardée au froid pendant les mois d'été peut nous durer 50 ans et plus. Comment recycler ce manteau sans que cela nous coûte une fortune?

Fournitures:

  • Stylet ou lame de rasoir à 1 bord tranchant
  • Épingles longues à tête de plastique ou de verre
  • Une grande planche et des clous ou punaises
  • Aiguilles à cuir
  • Fil à cuir ou à boutonnière
  • Ruban croisé d'un demi pouce pour renforcer les coutures
  • Agrafe et oeillet de fourreur
  • Craie de tailleur ou stylo à bille pour marquer les peaux


Préparation :

Comme vous travaillez sur une quantité de fourrure limité par la coupe du vêtement précédent, commencez par en enlever la doublure, les modes de fermeture et mettez le manteau à plat. Retirez l'entoilage et les poches. Décousez toutes les coutures de base, y compris les pinces, en prenant garde de ne pas couper la fourrure.

Si le manteau possède des poches coupées, vérifiez leurs fentes. Si elles sont fatiguées, cousez-les avec un point de surjet et renforcez par du ruban. Ne réparez pas tout de suite les peaux abîmées, car elles ne seront peut-être pas utilisées plus tard.

Cloutage:

Cette opération permet d'enlever les rides et les plis des peaux. Si vous avez une grande surface dans laquelle vous pouvez planter des clous, parfait! Sinon, vous devrez travailler sur une petite surface à la fois.

Avec une brosse ou une éponge, humidifiez le côté chair de la fourrure, juste assez pour qu'elle puisse s'étirer et s'assouplir, en évitant tout excès.

Placez la fourrure, côté poils dessous, sur la planche et lissez-la avec la paume de la main pour repousser toute épaisseur sur le bord extérieur. Em commençant par le milieu du haut de chaque partie, puis les milieux des côtés puis le milieu du bas, clouez la fourrure à la planche avec des clous ou des punaises. Si la peau est amincie ou tend à se fendre, disposez des bandes de carton de ½ po. de large sur les bords des peaux et plantez les clous au travers. Si les peaux sont très ridées et irrégulières, prévoyez plus de clous.

Laissez sécher complètement, en moyenne 24 heures. Lorsque la peau est sèche, retirez les clous.

Préparation du patron:

Notez que la fourrure ne se travaille jamais sur plus d'une épaisseur à la fois. Ce qui fait qu'un patron qui demande 2 morceaux identiques nécessitera que la pièce du patron soit coupée une fois, retournée et coupée à nouveau. Choisissez un patron qui nécessite le moins de pièces, de coutures et de pinces. Si possible, supprimer toutes les boutonnières en les remplaçant par des oeillets et agrafes, supprimez les revers en les remplaçant par une doublure qui se rend jusque sur le bord.

Préparation de la coupe:

Trouvez tout d'abord le droit-fil en passant la main sur la fourrure jusqu'à ce que vous trouviez la direction exacte qui couche les poils. Sur un manteau, le poil descend des épaules vers le bas; sur un jouet, le poil descend du nez à la queue. Marquez la direction du poil par une flèche sur tous les morceaux.

Étant donné que l'on assemble les morceaux de fourrure en les cousant bord à bord, il est inutile de prévoir une largeur de peaux pour les coutures; aussi supprimez les lignes de couture et de pince.

Pour ne pas se tromper en cours de coupe, faites un double en papier de toutes les pièces dont vous avez besoin de 2 morceaux, sans oublier de les retourner pour copier le deuxième.

image
1 2 3 4




(image 1) Pour adapter un col de façon à ce qu'il s'adapte au nouveau vêtement, il faut faire des pinces pour que les zébrures ou poils suivent la courbe de l'encolure. Sinon, modifiez le patron en crantant l'encolure à intervalle réguliers, et en étalant le patron pour que le bord extérieur puisse être placé le long d'une zébrure (voir image). Des pinces ouvertes se formeront le long de l'encolure; il ne restera plus qu'à les couper et les coudre.

Pour déterminer l'emplacement des morceaux, vérifiez d'abord les bords de la fourrure pour vous assurer qu'elle n'est pas limée. S'il n'y a pas de parties abîmées, les nouveaux morceaux seront placés sur les pièces correspondantes de l'ancien vêtement. S'Il y en a, les nouveaux morceaux seront placés de façon à les éviter.

(image 2) Posez d'abord les morcaux sur le côté poils pour agencer les couleurs et zébrures. Marquez l'emplacement des coins des pièces avec des épingles sans piquer dans le patron de papier.

(image 3) Si vous devez agencer des morceaux, assemblez les peaux bord à bord au point de surjet, entra vaillant du côté du cuir, avec du fil poissé. Ne cousez que la peau et dégagez tout poil qui se coincerait dans les fils avec la pointe de l'aiguille. Aplatissez la couture avec la branche des ciseaux pour que les peaux soient bien bord à bord, sans repli, et cousez à la main un ruban croisé sur la couture pour la renforcer.

Puis retournez le morceau et replacez le patron côté peau. Tracez le contour du patron papier avec une craie de tailleur ou un slylo puis indiquez les pinces, repères, poches, agrafages, etc.

La coupe:

(image 4) La fourrure ne se coupe pas aux ciseaux, car ceux-ci couperaient les poils très courts le long des coutures. Il faut couper la peau sans toucher au poils et ceci se fait à la lame, que ce soit un stylet ou une lame de rasoir. Ne posez pas la peau à plat sur la table de travail mais tenez-la en l'air et découpez-la au rasoir en entaillant seulement le cuir sans couper la fourrure.

image
5 6 7 8




La couture:

(image 5) Renforcez les bords des futures coutures avec du ruban croisé de 1/2 po. de large. Cousez celui-ci en position en vous appliquant à le faire au ras des bords des peaux. Assemblez avec de petits points de surjet en veillant à bien prendre le ruban et le cuir.

Renforcez les pinces de la même façon avec un ruban en 1 seul morceau; vous coudrez la première moitié sur l'une des bordures de la pince, en le repliant à la pointe de celle-ci, pour le coudre ensuite sur la seconde partie de la pince. L'emploi d'un dé à coudre est conseillé.

À l'aide d'une aiguille, repoussez du côté fourrure tout poil qui se serait pris dans la couture.

(image 6) Comme mentionné plus haut, aplatissez la couture en la frottant vigoureusement avec la branche de vos ciseaux. Ceci permet aux bords de se détendrent et de finir côte à côte et non l'un sur l'autre.

Finition des bordures:

(image 7) Toute bordure du vêtement doit être garnie de ruban sur lequel sera ensuite cousu la doublure. Placez le ruban sur le côté fourrure, au ras de la bordure. Cousez en place au point de surjet.

(image8) Repliez-le ensuite du côté peau en vérifiant qu'il dépasse un peu de fourrure qui cachera le ruban lorsque le vêtement sera terminé.

image
9 10 11 12




Entoilage:

Si le vêtement n'a pas de revers intérieur et sera doublé jusqu'au bord, coupez 2 bandes de toile légère de 2 po. de large et de la longueur du vêtement. Glissez sous le ruban en le repoussant le plus possible, puis cousez les 2 longs côtés en place au point devant. (image 9) Si le vêtement comporte un revers rapporté, coupez une bande 2 fois plus large que le revers, placez juste devant le bord brut, puis cousez en place les 2 côtés longs.

(image 10) Repliez le revers vers l'intérieur et le long de la ligne de pliure, puis assemblez les 2 épaisseurs d'entoilage avec 2 rangs de points, l'un au milieu entre la pliure et le bord de l'entoilage et l'autre sur les bords de celui-ci. Si vous utilisez une fixation à agrafe et oeillet, attachez ceux-ci avant de terminer le revers sinon le fil paraîtra.

Ourlets:

On les coud en place comme les revers. Coupez une bande d'entoilage 2 fois plus large que l'ourlet, comme pour les revers, mais attachez d'abord un ruban gros-grain de 1 po. sur le nord de l'ourlet avant de le coudre. Fixez-le alors avec 2 rangs de points.

Lorsqu'il s'agit de vêtements doublés tout autour jusque sur les bords, finissez les ourlets de la même façon que les bords du devant.

Fixations

Le mode de fixation idéal pour les manteaux est sans contredit le système d'agrafe et oeillet. Les agrafes de fourreur sont très larges et en acier solide gainé de fil. On les fixe avant de rabattre et finir les revers.

Marquez l'emplacement de l'agrafe sur la peau et faites sur la pliure une entaille lélèrement plus grande que la largeur de l'agrafe. (image 11) Cousez solidement celle-ci sur l'entoilage et la peau en ajoutant un ruban qu'on enfile dans les boucles de l'agrafe, on croise les 2 moitiés de ruban puis on le coud sur la peau et l'entoilage.

(image 12) Passez doucement l'agrafe dans la fente pour qu'elle ressorte côté fourrure.

Attachez l'oeillet de l'autre côté de l'ouverture et en vis-à-vis de l'agrafe et en procédant comme celle-ci. Dans le cas d'un vêtement sans revers, l'agrafage est cousu sur le ruban croisé avant d'y coudre la doublure.

Fourrures abîmées:

image
Si la fourrure est abîmée en trop endroits pour convenir à un vêtement complet, il est toujours possible d'en sauver certaines parties pour un rebord de chapeau, un col, un manchon, un coussin, etc.

Pour les fourrures en peaux teintes qui ont tendance à se déchirer avec l'âge, on peut en faire un jouet décoratif. Prenez le patron d'un animal en peluche et enlevez toutes les largeurs de coutures. Suivez les indications pour l'assemblage mais laissez l'ouverture pour la bourre plus grande que celle demandée. Placez des yeux de verre sur tiges au lieu des boutons et broderies du visage, bourrez assez fermement en bourre synthétique (les chutes de laine ou de coton sont trop lourdes pour les fourrures mal vieillies) et fermez l'ouverture au fil de nylon. Passez une aiguille sur la couture pour en ressortir les poils pris dedans.



Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics