Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions


Couture des perles et des sequins

Les perles ont une attraction sur l'homme depuis des millénaires. Les sequins ne sont pas non plus nouveaux, puisque leur nom est originaire d'Italie et était donné à des pièces d'or au 13ième siècle. La forme primitive des plaques de métal ou paillettes de cette époque est loin de ressembler à celles que l'on trouve sur le marché de nos jours.
image

Les perles et les sequins sont certainement des matériaux bien amusants à travailler. Il est important de savoir qu'ils ne sont pas seulement pour le plaisir des yeux mais ajoutent aussi de la texture et du relief. En travaillant avec les formes, les couleurs et grâce aux montage tridimentionel, cet artisanat complémentent autant la couture, la bijouterie, la maroquinerie, les tableaux sur bois ou liège, etc.

Objets nécessaires

Vous n'avez réellement besoin que d'une bonne aiguille pour commencer. L'aiguille à perler est fine, avec un chas long, grandeur 12-18, vous permettant de l'enfiler dans la plus petite des perles. Vous aurez éventuellement besoin d'un enfileur d'aiguille, car le chas, bien que long, est très étroit.

Le choix du fil est surtout orienté par le tissu utilisé. Les fils de coton, de soie ou synthétiques se prêtent généralement bien à ce travail. Le choix des tissus est pour ainsi dire illimité, mais assurez-vous que le tissu et les perles choisies s'harmonisent bien, aussi bien visuellement que pratiquement. Ne sous-estimez pas le nombre de perles dont vous aurez besoin pour exécuter un travail. Vous seriez surpris du nombre très important de perles que le plus petit ouvrage requiert.

Motifs en perles et sequins

Lorsque vous composez un motif de perlage, souvenez-vous de composer une harmonie entre le tissu et les perles, que les espaces entre le perlage sont aussi importants que les motifs eux-mêmes. Un motif simple sera toujours un choix heureux. Donnez de l'importance aux couleurs, aux formes et aux textures des perles plutôt que de composer un motif compliqué. En composant des surfaces de couleurs unies en perles texturées, cela aura beaucoup d'effet. Pour rendre un effet moins contrastant, entrelacez les perles de couleurs différentes aux endroits où elles se rejoignent. Un contour plus foncé peut aussi rehausser votre motif quoique des perles parsemées en petit nombre pourront sembler un peu perdues.

Souvenez-vous également que si vous utilisez un effet tridimentionnel, essayez de combiner des perles de différentes grandeurs et des sequins, l'un par-dessus l'autre, travaillés par-dessus les perles ou des boucles de perles, etc.

Essayez de travailler non seulement sur des tissus unis mais aussi en rehaussant par exemple un tissu imprimé en le perlant ou en faisant ressortir un matelassage avec des sequins ou des perles.

Lorsque vous composez votre motif, faites une esquisse sur un papier en indiquant quel genre de perles vous désirez coudre ; vous pouvez également faire un échantillon sur un petit morceau de tissu avant de commencer l'ouvrage.

Épinglez votre tissu sur une surface molle, comme une couverture ou quelques épaisseurs de feutrine, marquez les contours de votre motif, soit avec de la craie de tailleur ou en les bâtissant (cette dernière méthode est plus sûre puiqu'elle en s'efface pas en cours de travail, et certaines craies de tailleur ont la fâcheuse manie de ne pas s'effacer sur certains tissus).

Triez les perles en catégories, tailles et couleurs, et placez-les dans des plats différents, les plus petites sur une chute de velours pour éviter qu'elles ne soient difficiles à piquer.

Pour éviter un froissement du tissu, travaillez toujours sur un tambour. Le poids des perles pouvant étirer les tissus les plus minces, renforcez-les avec un entoilage bâti autour du motif, puis découpez l'excédent d'entoilage. Si vous utilisez des perles très fines, ne choisissez pas d'entoilage collants à la chaleur, car l'aiguille y passe mal et s'encrasse sur la colle. Elle aura ensuite de la difficulté à passer dans les perles.

Couture des perles et sequins

Il existe deux méthodes fondamentales pour coudre les perles, toutes deux ayant été communément utilisées par les amérindiens pour coudre leurs perles au cuir. Pour recouvrir de grandes surfaces avec des perles ou pour faire des contours, vous pouvez utiliser le point couché pour fixer vos rangs de perles au tissu, ainsi:

Perles:

image
1 2 3 4 5 6

#1 - Cette méthode demande deux aiguilles et du fil. Prenez une aiguille à perler et enfilez-la vers la droite, enfilez quelques perles, glissez-les au bout du fil et maintenez-les bien serrées en empêchant qu'elles glissent en enfilant l'aiguille dans le tissu et en enroulant le fil libre autour d'elles.

Avec l'autre aiguille et le fil, fixez les perles à leur place en les cousant au point couché toute les deux ou trois perles, le fil passe par-desus le fil sur lequel toutes les perles sont enfilées, mais le point est invisible puiqu'il passe entre les perles. Enfilez d'autres perles sur la première aiguillée et répétez le procédé.

#2 - La seconde méthode est un point avant et s'utilise pour fixer des rangs de perles simples ou toutes les deux ou trois perles.

#3 - Les perles simples peuvent aussi être cousues l'une à côté de l'autre en utilisant un point arrière pour fixer chaque perle.

Un moyen encore plus élaboré mais qui est encore plus résistant est de fixer chaque perle avec un point arrière ; dans le cas où le fil se brise, vous ne perdrez qu'une seule perle, plutôt qu'un rang entier. Il est donc bon de vous souvenir de ceci, et de ne pas enfiler trop de perles sur le même fil.

#4 - Une variation de la méthode du point avant consiste à utiliser une série de points devant passés à travers les perles pour les fixer, le fil est véritablement tissé.

La longueur du point devant dépend de la largeur des perles, la longueur du point devrait être de la même dimension que la largeur des perles. En utilisant un fil de couleur contrastante pour le fil tissé, vous pouvez réaliser de très jolis effets de broderie.

#5 - Une autre méthode consiste à fixer les perles en utilisant la technique du point de croix. Des tissus Aida, Brinca ou Hardanger ou même des imprimés à carreaux peuvent s'utiliser, et vous rendront en fait la tâche plus facile pour faire vos points de croix.

#6 - Pour fixer une grosse perle, placez-en une plus petite par-dessus (image a) ou créez un montage de perles et de sequins (image b).



Sequins:

image
1 2 3 4

#1 - De simples sequins percés au milieu peuvent se coudre avec une perle (image a) ou avec un point de noeud en utilisant du fil à broder (image b). Vous pouvez aussi les fixer avec du fil fin qui créera un motif sur le sequin (image c).

#2 - Les sequins, tout comme les perles, sont très jolis pour rehausser un motif et même pour recouvrir de grandes surfaces. La meilleure façon de les coudre consiste à faire une rangée et superposer la suivante.

En travaillant de gauche à droite, fixez le premier sequin avec un point de noeud ou une perle. Passez l'aiguille sur l'envers et ramenez-la sur l'endroit légèrement à droite du premier sequin. Enfilez un second sequin, couchez-le pour le superposer au premier, passez le fil sur la droite du second sequin et faites un petit point. Enfilez un autre sequin, superposez-le sur le second et faites un point comme précédemment.

#3 - Les sequins se cousent aussi en rangées continues l'un à côté de l'autre en utilisant un point devant ou un point arrière. Pour ceci, passez l'aiguille à travers le centre du premier sequin, faites un point arrière à gauche du sequin et amenez l'aiguille vers le haut à sa droite. Enfilez un second sequin et fixez-le à sa place comme pour le premier.

#4 - Les sequins vendues en galons sont cousus par leur fil de jonction. Certains préféreront passer une couture à la machine sur ces derniers, comme si ce n'était qu'un galon de tissu, mais cette technique un peu brouillonne a tendance à casser les sequins, ce qui laisse des trous, des sequins déchirés ou déformés dans la rangée cousue.



Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics