Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions


Mannequin de couture fait maison

image
Les tailleurs et couturières professionnelles utilisent un mannequin de taille réelle pour ajuster les vêtements. Ces modèles immobiles et toujours disponibles sont aussi très pratiques pour les vêtements élaborés, telles les robes de mariées et les costumes d'époque, qui ont un grand volume de tissu, des drapés, des plis à ajuster, etc.

Par contre, le mannequin commercial, même s'il peut s'ajuster à toutes les tailles, est rarement utilisé pour plus d'une personne (la plupart du temps, la couturière à la maison, car les autres vêtements peuvent être ajustés directement sur la personne qui les portera). Et ces mannequins coûtent plusieurs centaines de dollars. Voici une alternative beaucoup moins dispendieuse, et qui ne prend que quelques heures.

Fournitures

  • Des vêtements en tissu mince, qui épousent bien les formes - un pyjama, une robe de coton, etc.
  • Du ruban toilé en très grande quantité
  • Des ciseaux bien coupants, si possible à bouts ronds.
  • De la bourre de coton ou du polyfill.


Explications des fournitures

  • Les vêtements seront sacrifiés pendant la procédure, alors ne choissisez rien que vous voudriez ravoir. Ce tissu deviendra la doublure interne du mannequin.
  • Le ruban toilé, de 4 cm, vient en plusieurs couleurs. Utilisez celle que vous préférez mais attention au jaune. Les autres couleurs sont habituellement à fini glacé mais le jaune vient parfois en mat, ce qui se sallirait plus vite et se lave mal.
  • Les ciseaux serviront à extirper la personne du moule, une fois celui-ci terminé. Comme vous devrez couper dans toutes les épaisseurs à la fois, il est préférable d'utiliser des ciseaux à bouts pas trop pointus, ou être extrêment prudent.
  • La bourre servira à remplacer le corps de la personne, à donner une forme rigide au mannequin et du volume.


ATTENTION :

  • Ce mannequin ne permet pas qu'on pique directement dans sa structure, comme avec un mannequin commercial. Utilisez-le comme si vous aviez une personne vivante en face de vous, en piquant les épingles d'ajustement uniquement dans le tissu.
  • Il n'est pas recommandé de porter des sous-vêtements lors de la création du mannequin, à moins que vous n'acceptiez de risquer de les couper. Alors, faites ceci en famille et non dans une salle de classe.
  • Il est impératif de faire un mannequin en pied, c'est-à-dire du cou aux chevilles, car l'ajustement de pantalons ne pourra se faire si vous coupez le mannequin aux hanches.


Technique

Le modèle enfile les vêtements ajustés, à manches longues.

Commencez à coller un ruban à partir des ouvertures : poignets, cou, chevilles. Entourez ceux-ci de très près mais sans exercer de pression.

Le reste, c'est comme faire une momie. Utilisez des longeurs de 60 à 90 cm à la fois, en commençant par des bandes verticales le long des jambes. Les bandes doivent se superposer un peu, mais sans faire de bosses. Continuez en enveloppant le torse, devant et derrière, tout en épousant bien les formes corporelles. Gardez les bras pour la fin, puiqu'ils permettent à la "momie" de conserver son équilibre. Les bras seront gardés droits le long du corps, dans une pose naturelle.

Maintenant, utilisez des bandes plus longues pour resserrer le tissu sur le corps et établir les contours les plus importants (les points du corps où les mesures sont habituellement prises : la taille, le plus fort des hanches, etc.)

Ajoutez 2 ou 3 épaisseurs de plus, en changeant de direction avec le ruban (vertical, horizontal, vertical, etc.) Ce croisement donne une structure plus solide. Vérifiez qu'il n'y ait pas d'endroits plus minces dans la coquille. Il est peu probable que le ruban se déchire, mais la bourrure pourrait le déformer s'il est trop mince par endroits.

Une fois que la coquille est terminée, faites des marques pour pouvoir réaligner les morceaux une fois le moule coupé. Vérifiez les lignes de coupe plus bas pour décider des endroits des marques.

Insérez les ciseaux entre la peau et toutes les épaisseurs. Ne coupez que ce qui est nécessaire pour sortir la personne de sa coquille, pas plus. Mais cette coquille étant rigide, cela fera beaucoup de coupes à réaliser.

Coupons maintenant :

  • Du cou en descendant sur l'épaule gauche, jusqu'au poignet gauche.
  • Du dessous de ce même poignet, en passant par l'aisselle, jusqu'à la cheville gauche.
  • Du côté extérieur de la cheville droite jusqu'à la hanche.
  • De l'intérieur du poignet droit jusqu'à l'aiselle.

La personne peut maintenant sortir de sa prison. N'oubliez pas de lui donner des vêtements de rechange!

En utilisant les marques faites avant la coupe, réalignez-les et refermez la coquille avec un peu plus de ruban toile. Fermez les ouvertures des poignets et d'une cheville pour empêcher la bourre de se sauver.

Utilisez de la bourre pour remplir la coquille. Alors qu'elle devient plus rigide, continuez de fermer les ouvertures faites aux ciseaux. Passez la bourre uniformément, en vous assurant que le mannequin soit bien équilibré et que les épaules soient droites. La bourre devra être assez serrée pour donner un bon soutien au poids du tissu qui sera drapé dessus, sans plus.



Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics