Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions


Marionnettes à gaine

image
Un classique de tous les temps, la marionnette est passé du monde des adultes au monde des enfants. Ici, pas de fils qui s'emmêlent et un patron tellement simple que vous pouvez coudre cette marionnette en un tour de main.

Prenez des chutes de tissu, des bouts de laine, deux boutons ou un peu de fil à broder et c'est tout. La marionnette se coud si vite que vous pouvez le faire à la main.

Adultes: Pour donner la réplique sans que vos doigts ne se sentent coincés, faites la marionnette plus grande que pour la main d'un enfant, juste assez pour y glisser la vôtre.



Fournitures

  • Chutes (retailles) de tissu, 30 cm x 60 cm par marionnette.
  • Fil à coudre
  • Aiguille ou machine à coudre
  • 2 boutons pour les yeux
  • Chutes de feutrine pour le visage
  • Laine ou corde pour les cheveux
  • Tissu supplémentaire pour vêtements (facultatif)
  • Balle molle et creuse pour la tête (facultatif)
image

Patron: Sur un papier blanc, tracez le contour de votre main, pouce écarté.Séparez aussi les doigts deux par deux (tête et second bras). En partant du centre de la feuille (et de votre main, dessinez une demie-tête en esquissant à peine le cou, passez au bras qui englobe le pouce, et finissez assez large vers le bas. Pliez votre feuille en deux et refaites le deuxième bras identique au premier. Complétez la tête et le corps. Dessinez une ligne autour de la marionnette, à environ 1 cm, pour l'aisance.

Couture: Épinglez ensemble les deux épaisseurs de tissu, l'endroit du tissu à l'intérieur. Faites une couture sur la ligne interne, à 1 cm du bord. Crantez sur toutes les lignes courbes pour éviter que le tissu ne gondole. Ourlez le poignet puis retournez la gaine.
Vous pouvez plier le tissu sur le droit fil, mais ce n'est pas absolument nécessaire. Ainsi, cela vous permettra de prendre une chute de tissu plus petite (et peut-être faire plusieurs marionnettes?).

Apparence humaine (ou animale): Pour faire le visage vous avez plusieurs choix.

Yeux: Vous pouvez coudre des boutons mais c'est risqué si l'enfant qui manipule la marionnette porte les objets dans sa bouche. Les yeux brodés sont très jolis. Ils nécessitent très peu de soie à broder. Vous pouvez aussi prendre de la laine fine. Les yeux dessinés le sont avec un crayon feutre à tissu, pour éviter que le dessin ne s'abîme au lavage. Les yeux de tissu collé sont pratiques et vite faits.

Nez (ou museau): Bien des poupées n'en ont pas. Seulement deux petits points faits au feutre à tissu. Un bouton couleur "peau" (la couleur du visage, de préférence). Un triangle de tissu collé (pratique pour un museau vite fait).

Bouche: Comme pour les yeux, la broderie est une option. Vous pouvez aussi coller un demi-cercle de tissu ou dessiner une bouche plus complète.

Cheveux: Un mince écheveau de laine que vous cousez sur le dessus de la tête et de chaque côté du visage, à la hauteur de la bouche. Dans le cas d'une poupée aux cheveux longs, les nattes sont faites par la suite et retenues par des rubans collés en place. Des cheveux dessinés. Un écheveau de raphia ou de jute naturelle (coudre comme pour la laine). De la corde ou de la ficelle.

Détails: Dessinez les moustaches, barbes, sourcils et cils. C'est plus pratique que les brins de nylon et plus solide.

Pour faire une tête ronde: Percez un trou de 3 cm de diamètre dans une balle creuse et molle. Entourez-la d'une pièce de tissu de la couleur des mains. Réunissez la tête au reste de la marionnette avec une couture solide, de préférence à la main.

Habillement: Il est possible de faire une poupée habillée du premier coup, en taillant les vêtements et en les fixant sur les deux faces de tissu avant la couture finale. Dans ce cas, n'oubliez pas de ne pas faire de fente entre les jambes de pantalon, où la main de l'enfant paraîtrait lorsqu'il tient la marionnette. Plutôt, cousez les pantalon par-dessus une retaille de couleur neutre.

Pour faire un costume étagé, cousez le vêtement supérieur uniquement par le haut (épaules ou cou), et faites-le évasé vers le bas.

Conseils de sécurité:

  • Vérifiez qu'il ne reste aucune aiguille dans la marionnette avant de la donner à l'enfant.
  • De même, assurez-vous que les morceaux sont solides, bien collés ou cousus, surtout si l'enfant est jeune.
  • Jouez un peu avec lui, pour lui montrer comment bouge une marionnette. L'interaction entre l'enfant et sa poupée sera d'autant plus enrichissante par la suite.
  • Ne craignez pas de donner des marionnettes "filles" à un garçon. Un jour ou l'autre, il devra bien apprendre à converser avec l'autre sexe.

NOTE POLITIQUEMENT CORRECTE

J'ai utilisé le mot "peau" et non "chair" pour définir l'épiderme de la marionnette car le tissu n'a pas besoin d'être celle d'une couleur "ethnique". La marionnette peut fort bien être d'un beau jaune vif, bleu clair, ou à rayures. Agencez la couleur des cheveux pour contraster avec celle de la poupée et ne vous gênez pas dans la fantaisie. C'est un petit 'coup de pouce' à l'imagination de l'enfant.



Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics