Le Diable Volant

Les Archives de la flibuste

Ordre du vice-roi du Mexique pour le transfert d'un prisonnier français (1667)

Among the administrative directives routinely recorded with the Royal Audiencia in Mexico City by the Viceroy Don Antonio Sebastián de Toledo Molina y Salazar, Marqués de Mancera, through his secretary Don Pedro Velázquez de la Cadena, appears the following command issued on 22 July 1667 regarding the fate of a French prisoner being held at Tamiahua. Unlike eight Portuguese captives released on the coast of Tampico by English pirates, who had been forwarded to Veracruz, an inquest conducted on the Viceroy's instructions by an Audiencia representative, Licentiate Don Francisco Calderón y Romero, had determined that this French captive was instead to be transferred to Mexico City, presumably for further questioning and possibly even a trial.

David F. Marley.

Parmi les directives administratives enregistrées, selon la routine, avec la Real Audiencia à Mexico par le vice-roi Don Antonio Sebastián de Toledo Molina y Salazar, marquis de Mancera, par l'entremise de son secrétaire Don Pedro Velázquez de la Cadena, on trouve l'ordre suivant, émis le 22 juillet 1667, concernant le sort d'un prisonnier français détenu à Tamiahua. Une enquête menée sur l'ordre du vice-roi par un juge de la Real Audiencia, le licenciado Don Francisco Calderón y Romero, avait décidé qu'il devrait être transféré à Mexico, sans doute pour être interrogé plus longuement et peut-être même pour être jugé.

David F. Marley.
traduit de l'anglais par Basil D. Kingstone.

document 670722m

description : ordre d'Antonio Sebastián de Toledo Molina y Salazar, marquis de Mancera (vice-roi de la Nouvelle-Espagne) au capitaine Juan de Miranda y Ovalle (alcalde de de la province de Guachinango), México, 22 juillet 1667.
source : Archivo General de la Nación (México): Serie Correspondencia de Virreyes, Primera Serie, Volumen 2A, Expediente 126, Foja 84.
contribution et transcription : David F. Marley (2005).
traduction française : Basil D. Kingstone (2005).

original espagnol :

[Auto] para que el alcalde mayor de la provincia de Guachinango remita a esta ciudad el francés prisionero que está en Tamiahua, con las diligencias hechas con él.

Don Antonio Sebastián de Toledo Molina y Salazar, marqués de Mancera:

Por cuanto en carta que me escribió el capitán don Juan de Miranda y Ovalle, alcalde mayor y capitán a guerra de la provincia de Guachinango, me da cuenta de haber dejado los piratas y enemigos ingleses en la costa y jurisdicción de Tampico ocho prisioneros de nación portugueses, y entre ellos al maestre de campo don Francisco Gonzalo de Meneses y Alencastro, a los cuales encaminó el alcalde mayor de Tampico para la Veracruz y le piden al teniente de Tamiahua haga lo mismo de un francés prisionero que tiene; a que proveí se llevase al señor licenciado don Francisco Calderón y Romero, oidor de esta Real Audiencia y auditor general de la guerra, para que diese, como dio, su parecer y por lo que de el resultó, por el presente mando al dicho alcalde mayor, don Juan de Miranda y Ovalle, remita a esta ciudad el francés prisionero que está en Tamiahua, con las diligencias hechas con él.

México, veintidós de julio de mil seiscientos y sesenta y siete años.

El marqués de Mancera.

Por mandamiento de Su Excelencia: don Pedro Velázquez de la Cadena.

traduction française :

[Ordre] pour que l'alcalde mayor de la province de Guachinango transfère à cette ville [Mexico] le prisonnier français qui est à Tamiahua, avec les procès-verbaux pertinents.

Don Antonio Sebastián de Toledo Molina y Salazar, marquis de Mancera:

Le capitaine Don Juan de Miranda y Ovalle, alcalde mayor et capitaine de guerre de la province de Guachinango, m'ayant écrit dans une lettre que des pirates ennemis anglais avaient débarqué sur la côte du territoire de Tampico huit prisonniers de nationalité portugaise, y compris le maître de camp don Francisco Gonzalo de Meneses y Alencastro, et que l'alcalde mayor de Tampico les avait envoyés à Veracruz, et qu'ils avaient demandé au lieutenant de Tamiahua d'en faire de même avec un prisonnier français qu'il a; j'ai décidé au contraire que le juge de cette Real Audiencia et auditeur-général de la guerre, pour que celui-ci puisse donner son avis. Suivant son conseil, j'ordonne par la présente audit alcalde mayor Don Juan de Miranda y Ovalle de transférer à Mexico le prisonnier français qui est à Tamiahua, avec les procès-verbaux pertinents.

À Mexico, ce 22 juillet 1667.

Le marquis de Mancera.

Pour Son Excellence: Don Pedro Velázquez de la Cadena.

Le Diable Volant : Les Archives de la flibuste : années 1660-1671 : ordre du vice-roi de la Nouvelle-Espagne, juillet 1667

référence et URL : David F. MARLEY et Basil D. KINGSTONE. « Note et document 670722m : ordre du vice-roi de la Nouvelle-Espagne, juillet 1667. » In Les Archives de la flibuste. Québec: Le Diable Volant, 2006. [en ligne] http://www.geocities.com/trebutor/ADF2005/1660/16670722mancera.html