À tous ceux que ces présentes lettres verront, salut...

Les présentes pages sont consacrées à l'époque, l'histoire et les moeurs des flibustiers, ces corsaires et pirates de l'Amérique du XVIIe siècle. Elles traitent de la période allant de la signature des traités de Westphalie jusqu'à la veille de la guerre de la ligue d'Augsbourg (1648-1688). Ce véritable âge d'or de la piraterie dans la mer des Antilles est caractérisée par des attaques tant par mer que par terre contre les navires et les possessions espagnoles en Amérique par des bandes plus ou moins nombreuses d'aventuriers de toutes nations, à partir des colonies naissantes de la France et de l'Angleterre, particulièrement sur les îles de Saint-Domingue et de la Jamaïque.

Dans les années 1990, j'avais amassé beaucoup de renseignements sur ces pirates et corsaires de l'Amérique. Voilà un peu plus de trois ans, je décidai d'en faire profiter tous ceux qui, comme moi, sont intéressés par le sujet. J'entrepris donc de faire une synthèse de ce que j'avais lu et recueilli sur les flibustiers jusqu'alors, projet que j'ai baptisé Diable Volant, du nom de l'un des navires de ces écumeurs des mers. Depuis, j'ai eu l'occasion (tant par mes propres moyens que par la généreuse contribution de quelques personnes) d'en découvrir davantage sur la flibuste de la seconde moitié du XVIIe siècle. C'est pourquoi le Diable Volant n'est pas figé dans le temps, mais est en continuel changement.

Le Diable Volant ne prétend ni tout révéler et dire sur les flibustiers ni être exempt d'erreurs de faits, d'attribution ou d'interprétation, quoique je me sois efforcé de les éviter en utilisant comme sources des auteurs sérieux et (le plus souvent) des documents d'archives. Il demeure toujours composé de trois sections principales :

  1. un essai regroupant des textes sur L'époque, l'histoire et les moeurs des flibustiers lesquels forment l'essentiel du Diable Volant;

  2. un dictionnaire biographique de la flibuste, baptisé Figures de proue;

  3. un recueil de transcription de documents d'époque (traitant des flibustiers, parfois écrits par certains d'entr'eux) nommé Les Archives de la flibuste, lesquelles ne sont plus mises à jour depuis deux ans et demeureront en l'état actuel jusqu'à avis contraire.

Le tout est illustré d'images, que j'ai voulu le plus possible contemporaines du sujet traité et que - je m'en confesse humblement - j'ai pillées, ici et là, sur le Houaibe. Ainsi, si vous trouvez dans ces pages des images sur lesquelles vous possédez des droits, s'il vous plaît m'en informer pour que je les retire. Quant aux textes (je pense ici aux transcriptions de documents d'époque), il en sera de même. Pour ces derniers, je crois quand même avoir indiqué clairement la source.

Par ailleurs, à la suite de commentaires que j'ai reçus, j'ai fixé une limite de 5000 mots par page, contrainte qui s'applique uniquement aux nouveaux textes. Pour demeurer informé des mises à jour et nouveautés du Diable Volant, je vous invite à consulter la Gazette de la Flibuste.

Enfin, n'hésitez surtout pas à me soumettre vos questions, commentaires, suggestions ou critiques, à me demander des précisions, même à m'en donner si vous en avez. Toute information inédite ou toute correction qui sera effectuée d'après vos renseignements vous vaudra l'honneur de figurer dans le Diable Volant.

De celui qui demeure votre très humble et très obéissant serviteur,

Raynald Laprise.

Fait à Québec, ce 24e jour d'août 2003.